jeudi 9 décembre 2010

Ile de France: la république bananière du PS

Jean Paul Huchon, président PS d'ïle de France avait déjà été poursuivi pour prise illégale d'intérêt parce que la région dont il est le président avait embauché sa femme pour je ne sais quelle tâche sans intérêt... Cela n'avait pas eu de graves conséquences pour lui. C'est toujours moche de favoriser son épouse, mais enfin...
Là, en pleine campagne des régionales il a lancé une grande campagne de "promotion" de sa gestion des transports à la région.
C'est interdit par la loi ça!
Donc un militant UMP a déposé une requête en annulation et a demandé (à juste titre) que les somptueuses dépenses de cette campagne payée par la région soit intégrées au compte de campagne du bon gros Huchon.
Le rapporteur public a dit que ce qu'il a fait était irrégulier et demandé son inéligibilité...
Devant une telle tromperie de la part d'un élu qui se croit tout permis que croyez-vous que fît le PS ?
Eh bien il a menacé le Conseil d'Etat!!!!!
Staline et Pinochet n'auraient pas fait mieux....
Qu'a déclaré ce bon gros Huchon à France-Info?
Je cite : "Nous ne sommes pas là pour prendre une claque et ne rien rendre..."
La claque "rendue" est-elle destinée aux Conseillers d'Etat ?
Pour qui se prend cet individu ?
Etre pris sur le fait de dépenser les deniers publics pour sa propre campagne est une claque bien mérité !
Et il menace la jusitice française ?
C'est inouï !!!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire