vendredi 23 mars 2012

Racisme en bas de chez moi

J'habite une ville (Givors) qui comprend une immigration nombreuse. Autrefois, cette immigration était cosmopolite : Italiens d'abord, venus travailler au début du 20e siècle à la verrerie, puis Espagnols, essentiellement réfugiés politiques, puis Portugais pour travailler dans le bâtiment, puis Algériens et enfin Turcs... Comme il n'y a plus d'usines à Givors on ne peut pas dire que ces dernières immigrations sont venues pour y travailler.
Désormais l'immigration d'origine algérienne est devenue majoritaire. Il est particulièrement saisissant d'entendre couramment parler arabe, (mais aussi turc ou roumain) en marchant dans les rues. C'est donc que le flux migratoire ne s'est pas ralenti.
D'où provient-il?
Il provient essentiellement de l'existence d'un taux très élevé de logements sociaux financés par des prêts spécialisés pour le logement des immigrés; la politique de la municipalité communiste a toujours été de chercher des financements permettant de baisser au maximum les loyers de ces logements sociaux. Et un moyen très efficace est de trouver des financements "immigrés" qui battent tous les records de bas taux d'intérêts et de longues durées de remboursement. En échange, le constructeur (OPAC, autres sociétés HLM, société d'économie mixte de la ville et la commune elle-même autrefois qui avait construit des centaines de logements HLM) se doit d'accueillir les étrangers dans ces logements "réservés". Ce qui laisse une drôle d'impression au "petit" français (le plus souvent d'origine algérienne) qui cherche un logement et qui ne peut pas en avoir un car c'est un logement "réservé" pour les immigrés.
Pire même, le maire communiste (et notamment Vallin) déclarait que s'il y avait beaucoup d'immigrés à Givors, ce n'était soi-disant pas de sa faute, c'était parce que la préfecture les envoyait. C'est vrai, mais elle les envoie parce que le maire et ses organismes de construction hlm construisent des logements financés par des prêts pour le logement des immigrés! Cela il oubliait de le dire... Et cela se poursuit !
Tout cela a abouti à des situations surréalistes...
Ainsi, moi qui suis d'origine italienne, je suis né Italien en France car mes parents étaient Italiens. Ils ont choisi, pour moi, dès mes premiers mois, la nationalité française (c'était la législation de l'époque) et il m'est souvent arrivé de me faire traiter de "sale français" par des jeunes Français (nés en France) d'origine algérienne... Je leur expliquais la situation, mais ils ne comprenaient pas. Cela m'a toujours démangé d'aller porter plainte pour insulte xénophobe au commissariat, mais je ne l'ai jamais fait... Dommage car cela aurait peut-être été pédagogique...
Depuis quelques temps, alors que je croise un individu d'origine algérienne, alors qu'il m'a dépassé, je l'entend me dire derrière moi : "Sale juif!".
Drôle non????
Le même qui me traitait de sale Français autrefois...
C'est un type un peu dérangé, mais, comme on dit, la vérité sort de la bouche des enfants...
Voilà à quoi conduit la politique angélique menée par la municipalité communiste depuis maintenant près de 60 ans...
Alors que l'Etat investit des millions d'euros dans la politique de la ville tout cet argent est gâché par une politique municipale qui brade les valeurs de la République pour un électoralisme dangereux: la classe ouvrière ayant disparu, il leur reste l'immigration pour se maintenir au pouvoir localement. D'où leur "proposition" de vote des étrangers.
Mais les immigrés, dont la grande majorité respecte la République, ont tort de les suivre. Comme j'ai souvent eu l'occasion de leur dire: "Attention! Cette ville se paupérise, c'est devenu une ville dortoir de chômeurs. Les couches moyennes écrasées d'impôts n'en peuvent plus et s'en vont habiter ailleurs. Bientôt il n'y aura plus personne pour payer les impôts alors comment allez-vous faire?..."
Il faut une mixité sociale, il faut des couches moyennes. Mais comment se sentiraient-elles accueillies si, dans la rue, elles s'entendent traiter de "sale Français" ou de "sale Juif"???
Est-ce cela l'harmonie sociale ?
Je vous invite à lire mon livre : "Les Algériens", livre disponible gratuitement en PDF :
http://www.alainpelosato.com/algeriens.pdf
Egalement disponible en ebook Kindle chez Amazon :
"Les Algériens en ebook Kindle (cliquez pour accéder au site Amazon)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire